- par Nino -

 

Nous voilà repartis pour une année de déambulations pleine d'excitation à travers les superbes rues de la capitale française. Je quitte mes appartements accompagné de mon appareil photo pour la première fois de l'année le 6 janvier. Ce jour-là, je m'attarde quelque peu sur une superbe Ferrari Testarossa Monospecchio Monodado noire, la version ultime de ce modèle. Avant de croiser sa route au Ritz, je me trouvais face à une magnifique Aston Martin DB4 - tout juste repeinte - devant le Crillon.

Nous nous retrouvons une fois de plus au Crillon, une semaine plus tard. Pour le tea time, bon nombre de merveilles sont de sortie dans les rues de la capitale, notamment au Costes, rue Saint-Honoré, et au Park Hyatt, rue de la Paix. A vous de choisir entre la Ferrari 365 GTB/4 Daytona Plexiglas, l'Aston Martin DB5, la Maserati Ghibli ou la Ferrari 599 GTO, que nous recroiserons très bientôt, et bien accompagnée...

Le lendemain, un dimanche, la capitale est séduite par une Bugatti Chiron : c'est la première fois qu'elle sort officiellement dans la capitale, bien que j'avais effectué une séance photo de cette auto quelques mois plus tôt. Un ami effectue quelques tours de roue en Porsche Carrera GT pour l'occasion. J'ai également eu droit à deux belles McLaren devant la Fondation Louis Vuitton, une 675 LT Spyder et une rare 650 S Spider Can-Am. Le brunch au Café de l'Esplanade attire toujours des merveilles, comme en attestent cette Dino 246 GT accompagnée d'une AC Cobra.

Une fois n'est pas coutume, c'est vers le Crillon que toutes les têtes se tournent ce 27 janvier, pour admirer cette Ferrari 330 GTC.

Une incroyable cargaison est de passage dans la capitale pour débuter le mois de février. Je suis arrivé quelques instants trop tard pour tirer le portrait de ces deux Lamborghini à l'air libre : l'un des vingts exemplaires de la Centenario Coupe et une superbe Miura.

La neige s'abat sur la capitale, pour mon plus grand plaisir. Nous ressortons la Carrera GT pour faire quelques photos. Au même moment, une Lamborghini Huracan Performante est présente devant le Royal Monceau.

Le 18 février, je me trouve encore face à de belles machines dans la rue. Voici une Bentley Continental S1 Fastback, une Ferrari 512 BB, deux Aston Martin DB4 et une Aston Martin DB5. A vrai dire, c'est incroyable.

Sept jours passent lorsque je tombe par hasard aux côtés d'une Ferrari F12 TDF. C'est la première que j'en vois en blanc.

Le mois de mars commence sur les chapeaux de roues avec le dernier bolide sorti des usines de Sant'Agata Bolognese : la Lamborghini Aventador S. La neige est vraiment un bonheur pour le photographe.

Voilà donc la sublime Ferrari 599 GTO Blu Tour de France de retour au Crillon, en compagnie d'une incroyable Ferrari F12 Tailor Made. Les traits rouges lui apportent une légèreté incroyable ! Une autre F12 était présente à leurs côtés. En rentrant chez moi, je croise la route d'une Aston Martin DB6 vêtue de blanc, une couleur rarement aperçue sur les anciennes Aston.

Le 11 mars, mes amis sont de sortie, en Aston Martin Vanquish Zagato Volante tout comme en Porsche 991 GT2 RS. Je croise également une fantastique Aston Martin V8 Vantage X-Pack. Laquelle prendriez-vous ?

On peut entrevoir une très classe Bugatti Chiron devant Le Bristol à la mi-mars.

Le 6 avril, mon objectif croise la route d'une Ferrari F40. C'est toujours un plaisir d'être confronté à ce mythe.

Mais le lendemain, c'est le choc me concernant. Dans une petite rue à côté du Louvre, une endroit totalement insolite, j'aperçois un joli poussin. Quelle surprise ! Une Ferrari 275 GTB Short Nose Giallo Fly. La surprise fut d'autant plus importante lorsqu'une personne que je connais est arrivée en faisant une petite blague et que je la vis repartir à son volant, je ne m'y attendais clairement pas. J'ai ensuite passé quelques heures en compagnie de ce chef-d'oeuvre, qui fut rejoint par la sublime 599 GTO que je nous vous présente plus. Je recroiserai l'auto et son propriétaire un mois plus tard, mais je n'ai pas de photo de ce moment-là. 

Le lendemain, une Aston Martin V8 Vantage V600 Le Mans et deux Lamborghini Aventador Roadster, dont une SV Verde Ithaca se font apercevoir. C'est la folie en ce moment.

Le week-end qui suit est tout autant qualitatif, avec ni plus ni mois qu'une Aston Martin DB4, une Aston Martin Vanquish Zagato, une Ferrari 275 GTS, une Ferrari 365 GTB/4 Daytona Plexiglas et une Ferrari F12 TDF. Paris commence à sortir les grands chevaux, et quel régal !

Tour Auto oblige, et puisque les participants viennent du monde entier, il y a de jolis carrosses qui se font voir dans les rues parisiennes en marge de l'événement. Au programme dans les autos que j'ai croisé au hasard, Ferrari 250 GT Lusso, Ferrari 275 GTB Short Nose, Ferrari 365 GT4 BB, Maserati 200 Si et Siata 208 S, mais surtout une inoubliable Ferrari 250 MM, en plus des 991 GT2 RS et Carrera GT que je vous ai présentées plus d'une fois désormais...

Le 18 avril, c'est séance photo dans les rues étroites et à l'ambiance italienne de Saint-Germain-des-Prés avec une auto de choix, une Mercedes-Benz 300 SL Roadster. L'ensemble des photos sera disponible très prochainement.

Ambiance Loup de Wall Street dix jours plus tard avec une opulente Lamborghini Countach 5000S. Une Maserati Ghibli blanche s'incruste.

Le dimanche 6 mai, tôt le matin, un sympathique propriétaire décide d'aller au marché local en Ferrari F40. Quelle classe !

Quelques jours plus tard, je réalise une belle photo d'un duo composé d'une Dino 246 GT et d'une Dino 246 GTS - qui ont posé pour l'occasion - sur la place Vendôme. Au même endroit, une Bugatti Veyron Grand Sport s'accorde une pause gastronomique. Revoilà également la belle Ferrari 365 GTB/4 Daytona Plexiglas que j'ai aperçu à quelques reprises.

Le 21 mai, rencontre avec cette superbe Mercedes-Benz 300 SL Gullwing gris souris, d'abord Rue Marbeuf puis au Mandarin Oriental. Peut-être que vous aurez droit à une séance photo de la bête dans quelques temps...

Il y a beaucoup d'Aston Martin DB5 sur Paris, ne nous méprenons pas. Toutefois, cet exemplaire en particulier me fuyait jusque-là et j'ai enfin pu passer quelques temps à ses côtés le premier juin. C'est un superbe choix de couleur que le vert anglais.

Le lendemain, je revois la Bugatti EB110 que j'avais pu apercevoir il y a quelques années... Il s'agit d'un véritable monstre, une pépite comme on en croise hélas trop rarement. Il y a également une Porsche 991 GT2 RS au Royal Monceau, mais cela ne rivalise pas.

Par contre, le Royal Monceau accueillera un missile le 5 juin : une Porsche Gemballa Mirage GT, basée sur la Carrera GT vous l'aurez deviné. Il n'y en a que 25 au monde et son propriétaire, Prinz Markus von Anahlt, n'est pas réputé pour être très distingué. Pour le coup, c'est la Ferrari F12 TDF Rosso Fuoco présente au Crillon qui ne rivalise pas.

Le lendemain, au détour d'une sympathique cour typiquement parisienne, me voilà en tête-à-tête avec une incroyable Porsche 918 Spyder Weissach Package en Liquid Metal Silver, une peinture qui coûte plus de 70 000 euros.

Le 8 juin est une journée assez spectaculaire : un célèbre boucher vient de recevoir une Ferrari F40, autrefois possédée par Mansour Ojjeh, et l'auto est présente devant le Flandrin. Elle est dans un état extraordinaire. Mais elle se fit voler la vedette par pas moins de quatre Bugatti devant le Péninsula ! Elles appartiennent toutes au même propriétaire. Dans le lot, on trouve trois Veyron : une 16.4 Coupe, une Grand Sport et une Grand Sport Vitesse, mais également l'incontournable Bugatti Chiron.

La veille de la fête de la musique, une auto hybride se montre discrètement au Mandarin Oriental : c'est une Porsche 918 Spyder noire.

Passage éclair à Paris pour moi le 22 juillet, entre deux destinations. Les autos blanches ont la côte cette année, comme en témoigne cette Ferrari BB512. Je n'en avais jamais vu de blanche.

Après quelques semaines vouées aux vacances et au repos, me revoilà de retour dans la capitale le 22 août. Ça y est, les supercars venues du Moyen-Orient envahissent les pavés de la capitale, bien que ce soit assez calme pour le moment, avec une Lamborghini Aventador SV Roadster mais surtout une belle Bugatti Chiron.

Cinq jours plus tard, c'est une nouvelle Chiron qui fait son apparition : je la trouve tout simplement incroyable dans cette configuration. A noter que les jantes sont bleu nuit ! Mais la Place Vendôme n'a pas que des trésors à sa surface, elle en recèle également en profondeur, à l'instar de cette DeTomaso Mangusta et cette Ferrari Testarossa Monospecchio.

Rapidement, moi et mes amis nous mettons dans un régime de vie assez moyen-oriental. Tard le soir, les bolides s'immiscent dans les Faubourg et autres Boulevards parisiens. Ainsi, nous pouvons veiller jusqu'à quatre heures du matin en leur compagnie, ce qui est assez agréable du point de vue de la circulation. Une nouvelle Bugatti Chiron est arrivée, tout comme deux Porsche 918 Spyder. Cette année, c'est honnêtement du jamais vu. Bien sûr, on ne vous le montre pas, mais il y a énormément d'autres autos, et pas juste des Chiron, Aventador ou autres 918. Le nombre de Range Rover, Maybach, Rolls, Bentley pour ne citer que ces marques frôle des records. C'est simple, à une heure du matin, le Boulevard Saint-Michel est inondé par ces machines et la circulation est bloquée au point que la Police est présente pour essayer de redonner du rythme à ces autos.

Début septembre, la plupart des hypercars moyen-orientales sont toujours présentes, ce qui donne lieu à d'incroyable alignements. La dernière venue est l'incroyable Pagani Zonda Riviera, un projet unique et monstrueux qui ne laisse personne indifférent. Du côté des propriétaires parisiens, parce qu'il ne faut pas les oublier, on retrouve une Porsche 991 GT2 RS jaune mais surtout l'ancienne Ferrari 288 GTO de Jack Setton, qui fut une très belle surprise par un midi de semaine.

Le mois passe jusqu'au 30 septembre, où l'on peut voir une belle Ferrari 365 GTB/4 Daytona ou encore une Bentley R-Type.

Grosse surprise le matin du premier octobre avec la Bugatti Divo qui se montre pour la première fois en Europe, et pas n'importe-où, puisque c'est bel et bien à Paris qu'elle se trouve. Elle effectua quelques tours de roues Place Vendôme, mais me croyant trop lent pour y aller, j'ai mis beaucoup de temps à me décider d'y aller faire un tour. Finalement, quand j'y arrive, elle se trouve dans un bâtiment réquisitionné pour l'occasion. Encore un beau choc que l'on doit à l'année 2018. Je m'estime tout de même heureux que ma rentrée scolaire ait eu lieu quelques jours plus tard.

Nous effectuons un vol dans le temps jusqu'au 27 octobre, avec cette belle Dino 246 GT en Rosso Dino, ça ne s'invente pas. 

Le 2 novembre, tête-à-tête avec une superbe Mercedes-Benz 300 SL Roadster en provenance du Maroc, ce qui lui confère beaucoup de cachet.

Deux jours plus tard, séance photo au petit matin avec la sublime Ferrari 365 GT4 BB d'un très bon ami. J'ai probablement signé mes photos préférées de l'année ce jour-là. L'album sera disponible très prochainement.

Le 29 novembre, me voilà face-à-face avec une autre BB, cette fois-ci il s'agit d'une BB512. Elle est accompagnée d'une Porsche 930 Turbo Cabriolet, qui a à peine 1000 kilomètres au compteur, c'est tout simplement extraordinaire ! Les deux autos sont habillées de rouge.

Le dimanche 2 décembre, compte-tenu du climat social environnant, les personnes qui m'accompagnaient et moi-même ne nous attendions clairement pas à nous trouver face à une McLaren 675 LT esseulée, même si nous sommes Avenue Henri Martin dans le seizième arrondissement. De plus, la configuration est à la fois simple et incroyable, ce fut vraiment une belle surprise.

Toutefois, je suis un être humain comme les autres et je passe la plus grande partie de mon temps sans avoir un appareil photo à mes côtés. Et à Paris, les surprises ne manquent pas. Voilà donc un petit récapitulatif de ce que j'ai pu voir comme autos cette année, en n'ayant que mon cellulaire pour immortaliser ces jolis jouets. Cela prouve une fois de plus que Paris recèle de bijoux à n'en plus compter. Je vous laisse sur ces quelques images, et l’on se retrouve dans un an !

Peut-être souhaiteriez-vous réaliser une séance photo, mettant en valeur votre automobile ? Pour cela, il vous suffit simplement de remplir le formulaire de contact ! C'est avec plaisir que nous répondrons à vos attentes. En deux clics et un peu d'attente, vous aurez une réponse. Faites-en de même si vous souhaitez notre présence à un événement en particulier.

 

Flickr de nino

Lamborghini Miura SV
Porsche 911 2.7L Carrera RS
Alfa Romeo 2000 GTV
Ferrari 365 GT4 BB
Ferrari 365 GT4 BB
Aston Martin DB4
Ferrari 365 GT4 BB
Aston Martin DB6
Ferrari 365 GT4 BB
Lamborghini Miura SV
Ferrari 365 GT4 BB
Ferrari 365 GT4 BB

Flickr de matthieu

Alfa Romeo TZ
Ligier JS2
Porsche 917
BMW 3.0 CSL
Jaguar XJR-14
Bentley Speed 8
Alpine A110
Shelby Cobra Daytona
Bugatti Veyron SuperSport WRE
Alpine A110
Porsche 911 Carrera RSR 2.8
Ferrari 308 GTB Gr4