Cette année encore, nous avons réservé le premier week-end de Septembre pour assister au Concours d'Elégance de Chantilly, orchestré par Peter Auto. Mais Matthieu a, tout comme Peter Auto, qui intègre une vente aux enchères à l'événement, vu encore plus grand pour 2015, puisqu'il sera également présent à Chantilly le samedi pour le rallye touristique des participants et l'installation.

 

L'article sur la vente est disponible ici.

 

Samedi 5 Septembre 

 

Comme nous le disions, Patrick Peter a eu l’idée d’organiser ce samedi pour les participants du concours d’Elegance, une petite ballade au fil des petites routes de campagne de l’Oise, reliant ainsi Chantilly au Golf d’Apremont. Pour les femmes, mais aussi les hommes (ce qui n'est pas la première cible), une journée découverte et shopping dans Paris est également proposée. Vous avez compris l'activité qui comblera notre journée.

 

Cet article est écrit par Matthieu, qui a couvert la majeure partie de cette journée.

 

Après négociation avec un membre de Peter Auto, je réussis à obtenir le "roadbook" complet du rallye. Départ à huit heures de mon domicile afin d’arriver dans les alentours sur les coups de neuf heures pour le départ de cette charmante ballade. Apres une heure de route, à me demander si j'arriverai à temps, j'arrive enfin. Quelques voitures entrent dans l’enceinte du château, mais n’ayant pas encore mon accréditation, je ne peux pas les suivre.


Du coup, aucun intérêt pour moi de rester devant l’entrée. Je vais donc me placer à mon premier spot (trouvé à partir de Google Maps quelques jours avant). C'est une ligne droite avec une bosse, entourée de deux champs et avec la forêt de Chantilly en arrière-plan.

Cela me permet de découvrir enfin les voitures participantes !  

Ça fait vraiment plaisir de voir les sourires des participants à chaque passage et même les appels de phares de certains ! Je retrouve une certaine ambiance du Tour Auto !

Le circuit de Mortefontaine étant à seulement deux ou trois kilomètres, je m’y déplace sans attendre le reste du groupe. Arrivant à l’entrée du circuit, je retrouve étonnement Kevin, Matthieu et Anthony qui me disent qu’il n’a pas l’air possible d'entrer dans le circuit et que les voitures sont censées s’attendre pour faire le tour de l’anneau. Je préfère donc rester avec eux plutôt que d’aller perdre mon temps à rentrer sur le circuit, surtout que je ne le connais pas !

 

M. Patrick Peter passe avec son AC Ace Bristol crème.

Suivie d’une Maserati Mistral Spyder et d’une Ferrari 166 MM !  

Le bal se poursuit... à mon grand bohneur !

Nous discutions tranquillement quand soudain, les vingt premières voitures sortent ! C’est à ce moment-là que je réalise qu’il y a quand même beaucoup de voitures !  

Une dernière photo… Merci au propriétaire de la Ferrari de s’être déplacé pour la photo ! 

Prochain spot, un petit pont où il y a écrit dans le roadbook : « Prudence ! Garde au sol ! » ! Passer notre Seat Alhambra sur ce pont est un peu effrayant effectivement, pour la largeur surtout ! Je retrouve d’autres véhicules qui n’était pas passés sous mon objectif car elles me suivaient en allant à Mortefontaine, comme la Maserati A6 Zagato.

Très vite, je passe à autre chose et m’arrête quelques cinquante kilomètres plus loin.

Un lotus Elan crée un bouchon de merveilles. Parmi elles, nous trouvons la BMW 328 et la 507, une Shelby Cobra 289, ou encore une Ferrari 250 GT Coupe Pininfarina.

Certains s’arrêtent pour remettre une polaire (Lotus Elan), d’autres, carrément pour visiter le château (Bugatti Type 35 B) !

Les voitures se succèdent très rapidement, même trop rapidement ! Étant sorties du circuit en groupe, elles le sont encore ici et donc pas assez espacées pour les photos.

Alors que je m’apprêtais à faire une photo avec le décor net et la voiture floue, la Ferrari 250 MM bleue passe ! Changement rapide de réglages et photo à l’ar(bre)rache…

Le calme de la campagne est complètement perturbé par le vrombissement des moteurs.   

Cette Ferrari 250 GT Lusso ainsi que la Fiat Dino Spider se sont perdues dans la ville mais ont finalement réussies à reprendre la bonne route. 

Changement de spot, cette fois, je prends la route indiquée dans le sens inverse afin de voir où en sont les premiers et en déduire qu'il faut rejoindre mon spot ou de s’arrêter avant. Les premiers étant bien avancés, je préfère ne pas rater les autres.


Je suis désormais dans la forêt de Compiègne, et je vais pouvoir effectuer quelques filés… ! 

La 507 passe, suivie d’une Aston Martin DB5, de la Mercedes-Benz 280 SE de Madonna, d’une Bugatti et d’une superbe Facel Vega FV 2B.

Viennent ensuite deux Ferrari : une 166 MM et une 250 GT Pininfarina Cabriolet Serie 1, ainsi que l'Osca, et enfin une Lancia, qui est sûrement oeuvre de Zagato.

Je reprends ma route vers le dernier "spot" que j’ai vraiment envie de faire. Malheureusement, arrivé à ce spot, seulement la dernière voiture y passera… une Lotus. Il était pourtant beau cet endroit… 

A midi, une pause s'impose pour les participants au rallye et le déjeuner ne se déroule pas n'importe où. En effet, ce sont les pelouses du Polo Club le plus prestigieux de France, celui d'Apremont, qui accueillent le convoi. Le déjeuner est bien entendu suivi d'un match de polo avec deux grandes équipes et de grands joueurs tels l'Argentin Pablo Mac Donough. Mais je n'y assisterais pas car c'est à ce moment-là que je rejoins Nino à la gare et il faut également que je mange. Je préfère attendre les voitures devant la grille Vaillant, histoire que Nino puisse les voir rouler. Si je prend le risque d'aller au Polo club, j'arriverai sûrement à leur heure de départ...

 

Nous nous positionnons un peu plus loin que la grille pour ne pas être gênés par la circulation mais aussi par les camions qui déchargent les autos du concours. Les premiers participants arrivent alors que le ciel est très menaçant. 

Puis je bouge de quelques mètres pour le second groupe.

Je retourne à la grille car les voitures arrivent des deux côtés de la route ! Ça arrive en masse mais j'ai vraiment envie de récupérer mon accréditation et d'aller voir l'installation sur les pelouses. La suite, vous la verrez au prochain épisode...

 

Ce rallye était... comme un mini Tour Auto, mais sans les spéciales et sans les nombreuses voitures de courses. Je n'ai pas pu voir tous les participants au rallye, à mon grand regret. Mais ce que j'ai vu a parfaitement comblé ma matinée. Les endroits étaient tellement époustouflants que je n'aurais jamais pensé à de tels décors dans une ville pourtant si proche de la capitale.

A propos de Chantilly Arts & Elegance 2015... retrouvez :

LA VENTE BONHAMS

LE CONCOURS D'ETAT

LES ANIMATIONS

Ainsi que...

L'EDITION 2014 !

Peut-être souhaiteriez-vous réaliser une séance photo, mettant en valeur votre automobile ? Pour cela, il vous suffit simplement de remplir le formulaire de contact ! C'est avec plaisir que nous répondrons à vos attentes. En deux clics et un peu d'attente, vous aurez une réponse. Faites-en de même si vous souhaitez notre présence à un événement en particulier.

 

Flickr de nino

Sisters from another mother.
Angles.
Ready to rumble.
Off-road.
Cruising with style.
Uscire la sera.
Nero Enzo.
Barn find, but in Concours condition.
Garden party.
The most expansive car in the world - Bugatti Type 57 SC Atlantic.

Flickr de matthieu

250 GTO
Mille Miglia
Competizione
365 California
RB991
MC12
Fake sea
Aventador S
Phase II
Chiron