RM Auctions aux Invalides

Durant la folle semaine de Rétromobile se déroulait également et pour la première fois une vente orchestrée par RM Auctions, aux Invalides. Nous étions invités à cette vente aux enchères, par le gré d'une accréditation... Nino y a passé l'après midi avant d'aller à Retromobile et Matthieu quant à lui n'a pu s'y rendre que le soir, mais en y restant très tard dans la nuit  !

Nous commençons avec le premier lot : l'unique Lamborghini Countach 'Koenig' faite par Benedict Radcliffe. Estimée entre 80 000 € et 110 000 €, elle s'est vendue à 93 600 euros.

Voici le lot numéro neuf, une admirable Lancia Aurelia B24S Convertible. Produite à seulement 521 exemplaires, la Lancia a été vendue neuve aux Etats-Unis, et dispose d'une très belle restauration, dans des couleurs empruntées à Fiat. Cette auto fut exposée au Musée Fiat à l'occasion des cent années de la marque ! Estimée entre 225 000€ et 275 000 €, vendue 308 000 euros.

La suite, c'est avec le dixième lot : une Cobra Weineck 780 CUI, dont quinze exemplaires seulement furent produits. Estimée entre 130 000 € et 160 000 €, elle s'est vendue à 61 600 €, sans prix de réserve, ce qui fait d'elle une des meilleures affaires de la vente !

Lot numéro 11 : une fameuse Bugatti Veyron Grand Sport, Edition 669. Cette Veyron a un sacré historique, elle appartenait à un milliardaire qui a eu quelques ennuis, puis elle est arrivée à Monaco il y a quelques temps... bref ! Estimée entre 975 000 € et 1 100 000 €, elle n'a pas été vendue lors de la vente, la plus grande enchère étant sous le prix de réserve. Mais elle trouvera ensuite preneur, hors du cadre de la vente...

Voici une Horch 853A Sportcabriolet. Il s'agit d'un des derniers exemplaires produits, l'auto est carrossée par Erdmann & Rossi, et se présente dans un état parfait. Une voiture trop parfaite peut-être, car elle n'a visiblement pas plu aux acheteurs, qui l'ont délaissée à 575 000 euros, sous le prix de réserve et l'estimation (l'estimation allant de 800 000 euros au million d'euros, une sacrée somme !).

Une Mercedes 600 Pulmann Landaulet "Six Doors" en état sortie de grange était également dans la vente, mais nous n'avons malheureusement pas réussi à lui tirer le portrait. Vendue pour 537 600 euros, c'est LE résultat de la soirée (et accessoirement un prix de cinq fois son estimation haute !).

 

 ---

 

Voici une Aston Martin DB2/4 MK III, lot numéro 18. Cette DB2, éligible aux Mille Miglia et qui a déjà participé à de nombreux rallyes, nous vient d'une importante collection européenne. Elle a été restaurée, mais sa peinture reste celle d'origine. Estimée entre 180 000 € et 220 000 €, elle s'est vendue à 207 200 €.

Lot numéro 21 : Une Ferrari Dino 246 GT. Dotée d'une belle teinte Giallo, elle n'est passée dans les mains d'uniquement trois propriétaires ! Possédant les mêmes estimations que la DB2, elle ne s'est cependant pas vendue. Sa plus haute enchère était de 170 000 €... 

Le lot numéro 24 : Une magnifique Porsche 917/30 Can-Am Spyder, produite à seulement six exemplaires.


Il s'agit de la dernière 917/30 sortie de l'authentique usine à Weissach. Cette auto a établi un record de vitesse très respectable sur circuit fermé. Estimée entre deux et trois millions d'euros, elle ne trouvera malheureusement pas de preneur ce soir, la dernière enchère étant de deux millions d'euros...

 

Le lot suivant, lot numéro 25 : une Aston Martin DB2 pour le moins étrange. Cette DB2 a un beau passé ! C'est la treizième DB2 construite, un des cinquante exemplaires avec cette calandre divisée en trois parties, elle termina quatrième de sa catégorie lors des premières 6 Heures d'Endurance de Sebring, en 1950. Elle fut primée lors du Concours d’Élégance de Greenwich en 2010 et enfin exposée au Simeone Automotive Museum plus récemment sans oublier une restauration de haut niveau par le spécialiste de la marque Steel Wings. Estimée entre 270 000 euros et 345 000 euros, son prix s'envolera finalement jusque 364 000 euros. Un score très respectable !

Lot numéro 26 : Lola T70 MK IIIB. Dans les années qui suivirent sa sortie d'usine, l'auto a appartenu entre autres à Chuck Parsons. Apres avoir passé plus de trente ans entreposée, elle a pris part à une cure de jouvence en 1999. Estimée entre 295 000 € et 355 000 €, vendue à 168 000 €, un score faible...

Au suivant ! Lot numéro 27 : une Ferrari 750 Monza Spider, oeuvre de Scaglietti, vendue en compagnie de sa "carcasse". Elle termina cinquième aux 12 Heures de Sebring en 1955, elle a aussi été pilotée par Phil Hill et Carroll Shelby. Elle a récemment bénéficié d'une restauration la rendant dans sa configuration originelle. Estimée entre 1 800 000 € et 2 100 000 €, finalement vendue 1 960 000 €.

Lot numéro 28 : cette superbe Porsche 904 Carrera GTS, unique dans cette teinte Irish Green, ce qui la rend magnifique ! Cette grenouille est une de nos autos préférées de la vente. Elle est estimée entre un million d'euros et 1 400 000 €. Elle sera vendue 1 288 000 euros.

On reste chez Porsche, avec le lot suivant : une Porsche 956 Group C. Cette auto a terminée troisième au classement général, lors du triplé Porsche historique aux 24 heures du Mans de 1982 ! C'est un des dix exemplaires usine, et elle fut menée par de nombreux pilotes Porsche de talent, parmi eux Derek Bell et Jürgen Barth... un exemplaire légendaire ! Estimée entre 2 100 000 € et 2 900 000 €, elle s'est vendue dans la fourchette de prix, à 2 352 000 euros !

Le trentième lot de la soirée, Une Jaguar Type D de 1955. Les Jaguar Type D sont entrées très rapidement dans la légende du Mans... Cette auto est la septième Type D client produite, il s’agit d’un exemplaire avec palmarès. La voiture a été livrée neuve en 1955 au champion Australien Bib Stillwell et a appartenu par la suite à Richard Attwood, vainqueur des 24 Heures du Mans en 1970. C'est sûrement non seulement une des plus belles, mais aussi une des Jaguar les plus célèbres, la plupart des châssis ayant un palmarès. Estimée entre 4 100 000 € et  4 700 000 €, elle sera vendue 3 696 000 euros.

Voici le lot numéro 32, représenté par la mythique Mercedes-Benz 300SL, dans sa déclinaison Roadster, et de couleur noire. Sortant tout juste de restauration en Allemagne, l'auto est matching numbers, et possède de nombreuses pièces d'origine. Ayant passé la plupart de sa carrière aux Etats-Unis, cette merveille fut vendue pour 823 000 euros, ce qui marque une fois de plus l'engouement pour les 300SL !

Lot numéro 33 : Lamborghini Miura P400 S, "Spécifications SV". Elle est dans sa configuration originale, et c'est une conduite à droite. Peu de choses à dire sur cette sublime Miura, si ce n'est qu'elle a appartenu à Rod Stewart. Estimée entre 450 000 € et 550 000 €, elle changera de mains pour 520 800 € ! 

 

Lot numéro 37 : voici une magnifique Delahaye 135 S ! Une véritable auto de compétition comme l'on en fait plus ! C'est un modèle assez rare, seize véhicules construits, et seuls sept ont survécu ! C'est une auto conçue pour la piste donc... elle a forcément déjà couru. Elle a même remporté les 24 Heures de Spa en 1936 ! Inutile de préciser qu'il s'agit d'un des lots phares de la vente.

Voici le lot numéro 40 ! Un chef-d’œuvre de Gordini en catégorie Sport 3 Litre, la Gordini Type 24 S ! Cette auto a connu cinq propriétaires, ce qui reste relativement faible, même pour une auto de ce calibre... C'est l'une des premières voitures de course équipée de quatre freins à disques et des courses, elle en a fait ! Notamment Le Mans et la Carrera Panamericana mais aussi des rallyes comme les Mille Miglia et le Tour de France Automobile en 1953 ! Elle fut souvent pilotée par Jean Behra.

 

Acquérir une Gordini comme celle-ci est une occasion qui ne se représentera sans doute pas souvent dans l'histoire des ventes aux enchères ! Estimée entre 3 000 000 euros et 4 000 000 euros, elle n'a malheureusement pas atteint son prix de réserve au terme de la vente... Mais elle a tout de même stagné à 2 500 000 euros.

C'est bientôt la fin malheureusement, mais avant cela voici le lot numéro 44 : Une Ferrari 599XX. Version de course de la 599 GTB, seuls vingt-neuf exemplaires virent le jour. L'auto est éligible pour le package Evoluzione et le programme Corse Clienti ! Estimée entre 800 000 euros et 1 100 000 euros, la 599XX numéro 17 ne s'est pas vendue ce soir là, la plus grosse enchère étant de 675 000 euros.

Lot numéro 45 : c'est LA supercar mythique de Ferrari, l'admirable Ferrari F40 ! Vendue neuve aux Pays-Bas, l'auto est probablement de troisième main et était entretenue par le réseau Rothe, il s'agit du châssis 82727. Elle avait pour but d'atteindre 450 000 euros. Et bien, elle fait mieux, avec quelques 515 200 euros déboursés par son nouveau propriétaire !

La fin arrive, nous en sommes au lot numéro 49 : Il s'agit d'une Lancia 037 Group B, qui porte avec fierté ses couleurs Martini. L'auto fut victorieuse au Championnat du monde des rallyes, en 1983, titre constructeur, elle a donc un bel historique. Estimée entre 390 000 euros et 460 000 euros , sa plus haute enchère sera de l'ordre de 360 000 euros.

Il est désormais temps de se quitter avec quelques photos du départ de ces autos vers de nouveaux horizons !

C'est une vacation de très haut niveau que nous avons là ! Le tout dans un cadre plus qu'agréable photographiquement parlant... Nous apprécions l'idée de disposer d'un minimum de lots, mais avec une majorité de perles ! C'est un spectacle pour les yeux. Certaines autos ont refait surface depuis la vente, je pense à la F40, la Miura, la Veyron ou encore la 599 XX pour ne citer qu'elles ! Nous espérons tous les deux qu'une telle vente se reproduira l'an prochain, et si possible au même endroit.

 

Voilà nous en avons fini avec cette bien belle après-midi & soirée, un grand merci a l'équipe de RM Auctions pour son accréditation, sa gentillesse et sa disponibilité.

 

PS : Les prix que nous vous annonçons sont toutes taxes comprises.

Peut-être souhaiteriez-vous réaliser une séance photo, mettant en valeur votre automobile ? Pour cela, il vous suffit simplement de remplir le formulaire de contact ! C'est avec plaisir que nous répondrons à vos attentes. En deux clics et un peu d'attente, vous aurez une réponse. Faites-en de même si vous souhaitez notre présence à un événement en particulier.

 

Flickr de nino

Sisters from another mother.
Angles.
Ready to rumble.
Off-road.
Cruising with style.
Uscire la sera.
Nero Enzo.
Barn find, but in Concours condition.
Garden party.
The most expansive car in the world - Bugatti Type 57 SC Atlantic.

Flickr de matthieu

250 GTO
Mille Miglia
Competizione
365 California
RB991
MC12
Fake sea
Aventador S
Phase II
Chiron