Tour Auto Optic 2000 - Paris, le 6 Avril 2014.


 Cette année, l'équipe décide de s'organiser une petite sortie en un beau dimanche paisible dans les rues de Paris, pour le déchargement de petites perles automobiles... mais par dizaines !

 

 Le 8 avril 2014 a lieu le départ du Tour Auto 2014, un événement constitué de speciales sur routes fermées, avec des chronos à la clé. Et cela à la découverte de la France à travers de fabuleux paysages et de fabuleuses régions. 

 

 La veille, les autos sont exposées de 10h à 17h, sous la magnifique et magique verrière du Grand Palais, qui accueille désormais le Tour Auto régulièrement.

 

 Personnellement, nous y étions le 6, dans le but d'obtenir quelques clichés de ces autos dans les rues Parisiennes, par exemple à la sortie des camions...

 

 Cette année, le Tour Auto traverse la France raliant Paris à Dijon, Dijon à Mulhouse, Mulhouse à Aix-les-Bains, Aix-les-Bains à Valence et enfin Valence à Marseille, via le célèbre circuit du Castellet, le Paul Ricard HTTT.

 

 Revenons à Paris, le 6 avril, dans les alentours de 13h. Nous nous installons face à l'arrière-porte du Grand Palais, pour voir les premiers concurrents arriver. Nous mangerons également à cet endroit.

 

 Mais, très rapidement, après un rapide tour des lieux, nous détectons que certains camions se tiennent face au Palais de la Découverte... C'est à partir de ce moment-là qu'une course sans limite pour limiter les dégats, les "fails", a lieu pour nous deux !

 

 Quand ça n'arrive pas d'un côté, ça arrive de l'autre : résumons, il faut être au bon

endroit, au bon moment.

 

 Allez, sans plus tarder, place aux photos, vous allez pouvoir remarquer que certaines surprises, donc auxquelles nous ne nous attendions pas, ont rythmé la journée.



Débutons avec les nombreuses 275 GTB, voici pour commencer les grises, celles présentes avec le plus grand nombre cette année.

 

Chassis 07933
Chassis 07933
Chassis 10403
Chassis 10403
Chassis 07333
Chassis 07333
Chassis 08465
Chassis 08465

 On pouvait aussi apercevoir pendant un court instant cette magnifique 275 bleue.

Chassis 08677
Chassis 08677

 Une très vive rouge est arrivée sur remorque, elle dispose d'un magnique état !

Chassis 10233
Chassis 10233

 Et enfin, cette rouge bordeaux, qui effectue le Tour Auto très régulièrement.

 

Chassis 09395
Chassis 09395
Chassis 09395
Chassis 09395

 Tout cela nous fait un total de 7 275 GTB différentes pour cette journée, et dehors ! Belle performance... Cela sans compter les autos déchargées directement à l'intérieur.

 

 Cette année, quelques Porsche 906 ont fait le déplacement. On en dénombre au total 3, toutes blanches. Deux Françaises, une Américaine.

 On dénombrait également 3 Alfa Romeo TZ, mais nous n'avons pu nous approcher que de 2 exemplaires seulement. La dernière fut déchargée aux environ de 22h...

 

 Donc, commençons avec un magnifique exemplaire blanc, sûrement un de nos coups de coeur !

 Et concluons avec la rouge, elle aussi Anglaise.

 

 Le Tour Auto c'est certes des anciennes, mais aussi la présentation des nouvelles autos chez certains constructeurs, BMW et Ferrari plus particulièrement...

 

 Cette année, Ferrari a amené 2 California T alors que nous nous attendions qu'à une seule. L'an dernier, c'est la LaFerrari qui avait été présentée, mais elle est descendue d'un petit camion de fortune, et ce, directement sous la verrière du Grand Palais.

 

 Bref, un exemplaire bleu et un exemplaire gris étaient présents : le son n'est pas très impressionnant.

 

 Chez BMW, c'est la i8 et la M4 qui étaient présentées : nous les avons malheureusement ratées ce soir-là ! Il y avait une i8 dehors, blanche, mais l'autre i8, noire, et la M4, jaune safran, étaient à l'intérieur.

 Etonnament peu d'Aston Martin cette année, nous n'avons vu que 2 DB4 GT, magnifiques, et une DB2 habituée de la course.

 

 Franchement, la déco de la première DB4 est tout simplement magique ! 

 

 Mais une DB5 Volante est sortie tout à coup d'un des camions "CARS", ne faisant aucunement partie de l'édition... On n'en voit pas tous les jours.

 Une 300 SL très originale... jamais vu dans ce vert pour notre part, comme neuve !

 Et 2 autres exemplaires aussi preparés course, gris chacuns. En voici un :

 Dans la rubrique des belles carosseries et décorations, on retrouve cette année la Porsche 2.8 RSR qui sera pilotée par Jurgen Bärth ! Avec son copilote Claudio Roddaro.

 

 Rien à dire, la livrée Martini lui va vraiment à merveille !

 D'autres RSR...

 Celle qui suit participa quatre fois aux 24h du Mans, de 1973 à 1976, toujours en abandonnant !

 Et les classiques 2.7 RS ! Cette année, nous avons pu observer des exemplaires blancs (bandes vertes, bandes bleues) et un exemplaire jaune pour réhausser l'indice de couleur...

 Terminons le chapitre 911 avec des versions plus communes, classiques et moins racées, mais qui restent très rares tout de même !

 Et ce sympathique exemplaire orange en compagnie d'une moderne, une Audi RS4.

 

 Et les Porsche 356, aux formes rondes, ont également fait le déplacement en force !

 

 Une de nos préférées fut une Pré-A avec une plaque personnalisée, "T00 5L0W" ! Son état est neuf et rien à redire sur ce fabuleux rouge.

 Voici les "autres"...

 

 Encore quelques DeTomaso cette année ! On notera surtout la Mangusta Verte, laissée sur le haut d'un camion sans jamais n'avoir été déchargée...

 

 Nous avons vu au total 4 Pantera, toutes présentes dans les photos qui suivent.

 

 Quelques Ferrari aussi... avant de passer aux Dinos.

 

 Une rare 250 GT Boano bordeaux, qui s'est garée devant la table du 8 avant d'aller effectuer les vérifications techniques au Grand Palais. Un endroit photogénique ! 

 

 Il s'agit de 0661 GT.

 

 Ou encore cette 250 GT Tour de France Serie I, recarossée ainsi à la suite d'accidents. Elle avait stationné devant le Meurice la veille, mais la Ferrari prestigieuse a malheureusement été percutée sur son phare gauche... 

 

 Durant les étapes qui suivèrent, force est de constater que l'auto n'a pas été reparée, mais qu'un bout de scotch a pris place à l'endroit du choc ! Elle a aussi, vraisemblablement, eu quelques problêmes techniques...

 

 0563 GT a participé à plusieurs courses, et a obtenu quelques victoires à Monthlery, elle nous apparaît aujourd'hui dans sa configuration d'époque !

 Puis il y a les 250 SWB, présentes au nombre de 3 cette année : nous n'en avons pas vu une seule dehors.

 

 Des habituées : la grise (2129 GT) a déjà gagné le Tour, il y en avait 2 autres rouges (ici 2221 GT)...

 Et la Star cette année, la 250 GT Breadvan (2819 GT), à la fois Bizzarinni et Ferrari. Elle écume depuis quelques années beaucoup d'événement, mais rarement le Tour Auto... Récemment, elle était à la "Galleria Ferrari" à Maranello par exemple.

 

 On a désormais cet accident à la suite d'un conflit entre la femme d'Enzo Ferrari et cinq employés. Acquise par le Comte Volpi, ce dernier ne peut plus acheter de Ferrari, et les 2 250 GTO qu'il avait commandé ne pourront être reçues. Il se procure ensuite un faux nom, et achète quelques Ferrari.

 

 Comme il ne reçoit pas ses GTO, il demande à un carrossier d'optimiser 2819 GT afin de battre... les GTO. La carrosserie de SWB change de chassis pour aller sur 2439 GT.

 

 Un livre très complet au sujet de la Breadvan est disponible, "Rebel Rebel", mais il est Anglais.

 

 Un vrai four à pain, qui a eu quelques ennuis techniques également ! ah les autos Italiennes, toute une histoire !

 

 Excusez-nous pour cette photo, mais nous n'avons pas eu le droit d'accès au Grand Palais, il fallait être accrédité... Sûrement l'année prochaine !

 Enfin, une petite rareté donc nous n'apprécions pas grand chose : la déco est trop originale, elle a des plaques "pourries", (pour le prix et la rareté de cette auto, on aurait pu au moins mettre une belle plaque noire), ses formes coupées à la machette, etc... Et d'autres détails comme ça.

 

 Une Ferrari 365 GTB/4 NART, par Michelotti, chassis 15965. Elle a couru au Mans en 1975, et aux 24h de Daytona en 1978.

 Peu de Dinos 206/246 GT cette année : nous en avons vu 4 ou 5, dont une jaune qui ne faisait aucunement parti de l'événement...

 

 Il ne nous reste plus grand chose à présenter, à présent... Peut être les Stratos ? On en dénombrait 6 cette année, belle performance ! Mais on n'en a pas vu beaucoup dehors, 4, donc les 2/3.

 

 Nos préférences vont à la livrée Alitalia et la jaune, sublimes.

 Bien sûr, énormément de Cobras encore cette année. Un plaisir pour les oreilles !

 

 Outre ce show automobile, quelques automobiles passent hors événements... comme cette Lamborghini 400 GT 2+2 !

 

 Avant de terminer l'article par notre habituel diaporama de ce que l'on a pas présenté, voici une BMW 507.

 

 L'an dernier, le jour du Tour Auto, Nino l'a vue à la descente d'un camion pour rentrer dans le showroom BMW parisien de l'Avenue Georges V.

 Encore un Tour Auto réussi avec les plus belles voitures du monde, les anciennes !

 

 Franchement, ce n'est peut être pas le meilleur plateau de tous les temps, mais il faut avouer que, cette année, beaucoup plus d'autos ont été déchargées dehors, et c'est un grand plus.

 

 Malheureusement les "stars" ont été déchargées soit tard, soit à l'intérieur. Nous souhaiterions vraiment obtenir des accréditations l'an prochain, elles nous seront très utiles.

Peut-être souhaiteriez-vous réaliser une séance photo, mettant en valeur votre automobile ? Pour cela, il vous suffit simplement de remplir le formulaire de contact ! C'est avec plaisir que nous répondrons à vos attentes. En deux clics et un peu d'attente, vous aurez une réponse. Faites-en de même si vous souhaitez notre présence à un événement en particulier.

 

Flickr de nino

Sisters from another mother.
Angles.
Ready to rumble.
Off-road.
Cruising with style.
Uscire la sera.
Nero Enzo.
Barn find, but in Concours condition.
Garden party.
The most expansive car in the world - Bugatti Type 57 SC Atlantic.

Flickr de matthieu

250 GTO
Mille Miglia
Competizione
365 California
RB991
MC12
Fake sea
Aventador S
Phase II
Chiron